Auteurs politiques de la Revue Blanche


Paul Adam (1882-1920) : romancier, essayiste, mage, compagnon de Barrès repenti, il écrit des textes libertaires souvent excessifs. RB : Collaborateur actif, il publie une « Critique des mœurs » et un roman d’utopie sociale : Lettres de Malaisie

Jean Ajalbert (1863-1947): écrivain symboliste, dreyfusard actif. RB : 2 articles et 3 livres.
Charles Andler (1866-1933) : universitaire germaniste  et philosophe (critique de Marx, spécialiste de Nietzsche), ami de Lucien Herr et socialiste; il sera lucide sur l’incapacité des sociaux-démocrates allemands à s’opposer à la guerre. RB : 2 articles
Marcel Drouin (1871-1943) (pseudonyme : Michel Arnauld) : philosophe, normalien, beau-frère de Gide. RB : 60 chroniques.
Emin Arslan : informateur sur l’Arménie. RB : 4 articles.

Fred Natanson (1873-1932) : le plus jeune des trois frères, traduit les pamphlets de Tolstoï ; ami de Jules Renard ; il accompagnera Blum à L’Humanité.

Zo d’Axa (1864-1930) : libertaire flamboyant, crée la revue L’Endehors, puis les Feuilles. RB : 3 articles
Louis-Numa Baragnon (1865-1921) : publiciste orléaniste. RB : chronique de l’histoire
Maurice Barrès (1863-1923) : écrivain et politique, socialiste et antisémite par opportunisme, idole de la jeune génération jusque 1894, devient une des têtes du nationalisme et de l’anti-dreyfusisme. RB : 2 contributions (1892, 1897).
Victor Barrucand (1866-1934) : publiciste, libertaire propagandiste, un des piliers de la RB. S’implante à Alger en 1900 dirige un journal bilingue passerelle entre les deux communautés, soutient Isabelle Eberhardt et sera ami de Lyautey. RB : nombreuses contributions.
Julien Benda (1867-1956) : écrivain et philosophe révélé par l’affaire Dreyfus. Il sera une de têtes du mouvement anti-fasciste. RB : 20 articles, 1 ouvrage.
Wladimir Bienstock : traducteur et commentateur de Tolstoï.
Bjoernste Bjoernson : écrivain et tribun norvégien. RB : une pièce, 3 articles.
Léon Blum (1872-1950).  RB : premier article en juillet 1892.. Gérant d’avril 1894 à avril 1895.. Pendant l’affaire Dreyfus, sous le pseudonyme d’ «un juriste » analyse le procès Zola, écrit une plaquette Les lois scélérates avec Pressensé et Pouget. En 1900, signe un article pour l’unité socialiste et une proposition de loi pour la laïcité. Dans  Les Nouvelles conversations de Goethe avec Eckermann, édité en ouvrage en 1901, Goethe se révèle socialiste.
Raoul Chelard : RB : plusieurs articles  sur la Hongrie
Albert Clemenceau : frère plus jeun et préféré de Georges, avocat, défend Zola et Gohier ; sa plaidoirie pour L’Armée contre la nation est reproduite dans une édition complétée. 
Alexandre Cohen (1864-1961) : anarchiste d’origine hollandaise, expulsé de France en 1893. RB : 6 articles et traductions de Multatuli.
Henri Dagan (1870-1912) : anarchiste, auteur d’enquêtes sur l’antisémitisme et les Juifs. RB : 6 articles sur la société (chomage, grèves, prolétariat juif…)
François Simiand (1873-1935): sociologue et économiste, disciple de Durkheim et assistant de Lucien Herr. RB : (pseudonyme Daveillans), chronique de politique intérieure à partir de février 1900
Albert Delacour (1877-1916) : littérateur. RB : articles sur l’histoire de l’anarchisme.
Robert Dreyfus (1873-1939) : historien de tendance libérale. RB : chroniques et articles importants.
Georges Dubois-Desaulle (1875-1903) : anarchiste. RB chroniques sur les sévices dans l’armée et un livre.
Théodore Duret (1838-1927) : historien, collectionneur, ami de Zola et Manet, dreyfusard. RB : articles dont un sur l’Affaire, deux ouvrages d’histoire.
J. Erboville : RB : article virulent sur la colonisation française
Félix Fénéon (1861-1944) : RB : premier texte violent en mars 1894, secrétaire de rédaction à partir de janvier 1895 ; peu d’articles hors des 7 « Passim » ; dirige l’Enquête sur la Commune.
Eugène Fournière (1857-1914) : autodidacte, militant révolutionnaire socialiste indépendant, ami de Jaurès. RB : 2 articles
Urbain Gohier (1862-1951) polémiste révolutionnaire, d’abord royaliste, dreyfusard antimilitariste. Il deviendra paranoïaque, obsédé par l’antisémitisme et se fâchera avec tous. RB : 6 articles, 4 livres : L’Armée contre la nation, Les prétoriens et la congrégation, Le Ressort, Abas la caserne.
Maxime Gorki: écrivain russe, agitateur révolutionnaire. RB : un texte condamné en Russie.
Daniel Halévy (1872-1962): écrivain, secrétaire de la Revue de Paris, dreyfusard, de gauche à ses débuts, sera ensuite conservateur. RB : 2 articles.

Louis-Ferdinand Herold (1865-1940): poète symboliste antimilitariste; dreyfusard, actif à la Ligue des droits de l’homme. RB : poèmes dont une ballade sur « Mercier, roi de la vermine ».

Lucien Herr (1864-1926): philosophe, germaniste, socialiste (allemaniste), bibliothécaire de l’Ecole normale supérieure. RB : inspirateur de la « Protestation » et « Lettre à Barrès »
Jean Izoulet : agrégé de philosophie ancien normalien, docteur  avec une thèse : La cité moderne, professeur au collège de France, libéral. RB longue préface à la traduction du livre de Carlyle : Passé et présent traduit par : Cathédrales d’hier et usines de demain.
Henri Lasvignes: germaniste. RB : chronique des lettres allemandes. Traducteur de Stirner.
Bernard Lazare (1865-1903): écrivain symboliste, signe les premières brochures pour la révision de la condamnation de Dreyfus, se consacre désormais à la défense des Juifs opprimés. RB : 2 articles (sur l’antisémitisme et Bakounine)
Maxime Leroy (1873-1956): juriste du droit du travail, historien du syndicalisme ; il sera un des experts de la Ligue des droits de l’homme et écrira des ouvrages importants. RB : 16 chroniques.

Paul Louis (1875-1952) : journaliste et écrivain socialiste. RB : 102 chroniques et articles constituant une véritable géopolitique ; 2 ouvrages : La guerre économique, Histoire du socialisme français.

Charles Malato (1857-1938) : anarchiste idéologue. RB : 2 articles.
Ludovic Malquin (1867-1904) : anarchiste idéologue. RB : 2 articles.
Philippo Thomaso Marinetti (1878-1944) : publiciste libertaire ; il lancera et animera avec éclat  le mouvement futuriste italien. RB : 5 articles.
Albert Métin (1871-1918) : étudiant gauchiste, devient socialiste, fait une carrière politique ; il sera ministre lors de la Grande Guerre. RB : nombreux articles sur le socialisme anglais, la sociologie.
Alexandre Millerand : socialiste indépendant, mollement dreyfusard, ministre dans le gouvernement de Waldeck-Rousseau. Il développe une politique sociale et essaie de faire adopter une loi pour le règlement négocié des grèves. RB : préface une enquête de Jules Huret
Octave Mirbeau : journaliste et romancier, critique influent, libertaire, dreyfusard, compagnon de Thadée Natanson. RB : Journal d’une femme de chambre en feuilleton
Gaston Moch (1859-1935) : polytechnicien (promotion d’Alfred Dreyfus), capitaine d’artillerie, démissionnaire de l’armée pour se consacrer au pacifisme. Témoigne en faveur de Dreyfus RB : L’armée d’une démocratie et L’Ere sans violence (avec le colonel prussien Egidy)
Multatuli : ancien fonctionnaire hollandais, auteur à son retour dans son pays d’un livre anticolonial célèbre. RB : 7 extraits de notes traduits par A. Cohen
Charles Péguy (1873-1914) : normalien, écrivain, révolutionnaire socialiste disciple de Lucien Herr et de Jaurès à ses débuts. Il fonde les Cahiers de la quinzaine en janvier 1900. RB : 15 chroniques (1898-1899).
Emile Pouget (1860-1931) : publiciste anarchiste dur, créateur du Père Peinard. En 1895, il préconise la voie syndicaliste, devient secrétaire général adjoint de la CGT dont il dirigera le journal,  inspirera en 1906 la Charte d’Amiens. RB : 3 articles, plaquette Les lois scélérates.
Francis de Pressensé (1863-1914) : issu du milieu protestant, diplomate,  parlementaire, éditorialiste à L’Aurore, dreyfusard ardent et socialiste proche de Jaurès. Président de la Ligue des droits de l’homme en 1903. RB : article et plaquette sur les « lois scélérates ».
Pierre Quillard (1864-1912) : chartiste, se consacre à la défense des Arméniens ; dreyfusard, il sera un des animateurs de la Ligue des droits de l’homme. RB : 6 articles.
Léon Remy (1870-1910) : un des fondateurs du groupe des étudiants socialistes révolutionnaires (ESRI) ; il adhérera à la SFIO en 1904. RB : article sur le congrès de Londres (1896).
Joseph Reinach : ancien gambettiste, radical, homme d’influence, dreyfusard très attaqué. RB : Hikstoire de l’Affaire Dreyfus.

Jules Renard (1864-1910), écrivain, dreyfusard, s’intéressera à la vie politique locale ; il participera à la première équipe de L’Humanité. RB : nombreuses contributions littéraires ; « Chroniquettes » dreyfusardes (contre Barrès, Lemaitre…) dans Le Cri de Paris.

Henri Ribeyre : RB : premier chroniqueur politique (1894), souligne les dangers des lois répressives.
Paul Robin (1837-1912) : normalien, socialiste, a participé à la 1ère internationale, dirige une institution d’éducation avec des méthodes avancées ; destitué par le Conseil des ministres, il milite pour le contrôle des naissances et l’eugénisme. RB : 3 articles.

Jacques Saint-Cère (1855-1898) : Juif, ayant vécu en Allemagne, rédacteur influent au Figaro, est pris dans un scandale, fait l’objet d’un lynchage médiatique. RB : 13 articles ; rédacteur unique du Cri de Paris.

Séverine (1856-1929) : journaliste, ancienne collaboratrice de Jules Vallès, défend les causes humanitaires. RB : 1 article (sur les tortures à Montjuich)
Achille Steens: anarchiste, dreyfusard directeur du Sifflet. RB : 1 article
Tarrida del Marmol (1861-1915): anarchiste issu d’une grande famille de Barcelone, libéré de Montjuich, fait en France et en Angleterre une campagne de dénonciation des tortures en Espagne et dans ses colonies. RB : 15 articles.
Archag Tchobanian: écrivain arménien expatrié. RB : 3 articles.
Léon Tolstoï : dans la dernière partie de sa vie, le grand écrivain russe dénonce le régime tsariste et propose de le combattre par une résistance non violente. RB : 23 articles, 4 ouvrages.
Alexandre Ular : informateur sur la Russie et l’Asie. RB : 14 articles.
Charles Vallier: dénonce les bagnes militaires. RB : 3 articles, 1 ouvrage.
Alexandre Varenne (1870-1947): juriste fera une carrière politique socialiste à la tête du journal La Montagne; résistant, il sera nommé ministre à la libération. RB : 2 articles